La semaine des quatre jeudis

Gardienne du Français, l'Education Nationale nous a fichu en l'air une expression utile et amusante en remplaçant le jeudi, jour sans école, par le mercredi. "La semaine des quatre jeudis" est un voeu utopique des élèves qui rêvent de ne pas aller à l'école. C'est une semaine  idéale mais irréalisable.

 

Le linguistique Claude Duneton  rappelle qu'avant d'arriver à quatre, il y eut d'abord  La semaine des deux jeudis, puis des trois jeudis Le jeudi appartenait à l'église qui autorisait à "faire gras" ce jour-là.....